plan et problématique

Publié le 23/05/2009 à 12:24 par sportamateur
Pour quelles raisons le sport devrait-il rester amateur ou devenir pro ?

I) Un argent dépensé et gaspillé.

1. quelques chiffres
2. budget but
3. salaire moyen des sport collectifs
4. la découpe d'un billet

II) la médiatisation

1. la pub
2. les droits de télévision
3. les sports oubliés
4. match en direct sur les chaines publiques

quelques chiffres

Publié le 23/05/2009 à 12:23 par sportamateur
Pour montrer le gaspillage d'argent dans le sport, nous pouvons donner quelques chiffres représentant les dépenses de certains sports :

240 millions d'euros pour :
- la formule 1
- 10 ans de budget pour F.F.Judo
- 3 ans de salaire de Tiger Wood

8 millions d'euros pour :
- le parrainage de Rolland Garros
- budget annuel de l'équipe de cyclisme de Bouygue telecom

800 mille euros pour :
- chiffre d'affaire quotidien du Real Madrid
600 mille euros pour :
- un but de Djibril Cissé la saison dernière
500 mille euros pour :
- salaire annuel de Frédéric Michalac
40 mille euros pour :
- le salaire quotidien de Zidane

budget but

Publié le 23/05/2009 à 12:21 par sportamateur
documents

salaire moyen des sports collectifs

Publié le 23/05/2009 à 12:21 par sportamateur
documents

la découpe d'un billet pour un match

Publié le 23/05/2009 à 12:20 par sportamateur
documents

La PUB et les sponsor

Publié le 23/05/2009 à 12:19 par sportamateur
le "sponsoring" ou parrainage publicitaire se définit comme soutien materiel ou financier à une organisation, une personne... afin d'en tirer un bénéfice direct.
Les opérations de parrainage sont destinées à promouvoir l’image du “sponsor” ou parrain et comportent l’indication de son produit ou de sa marque.
Les motivations du sponsor sont aussi nombreuses que variées mais témoignent de sa volonté de communication afin d’en tirer bénéfice.
Ainsi cette communication publicitaire peut rechercher à renforcer l’image d’une marque ou d’un produit,
voire sa crédibilité. Elle peut également n’avoir qu’un but de notoriété d’un produit, d’une marque, d’une entreprise ou encore d’émulation au sein même de cette dernière.
À la différence de la publicité classique, le sponsoring ne délivre
pas proprio motu de message publicitaire entendu au sens qu’il ne donne pas d’arguments d’achat.
En revanche le sponsor diffuse un message indirect.

Les droits de télévisions

Publié le 23/05/2009 à 11:59 par sportamateur
voici quelques documents qui expliquent que la télévisions n'a pas le droits de dépassé certain droits

Les sports oubliés

Publié le 15/05/2009 à 10:59 par sportamateur
Les sports oubliés
En fevrier 2009, le sport était au rendez-vous en France. Entre le rugby (Tournoi des 6 nations), le tennis (Fed cup à Orléans), le ski (championnats du monde) et le foot (ligue 1). Il y avait également, le Tournoi international de la Ville de Paris en judo, le plus gros tournoi au monde pour cette discipline, qui est passé inaperçu malgré les bons résultats des français.
Le judo n'est pas un sport médiatisé en France, mais là, on bat tous les records. Les années précédents, France Télévision faisait l'effort de diffusé quelques images le samedi et le dimanche, cette année rien du tout. Seule la chaîne Canal+ Sport a diffusé 30 min du tournoi. Sur Stade 2, l'émission sportive du week-end, 30 secondes ont été consacrées à cette discipline.

De plus de nombreux sports sont aussi oubliés car non médiatisés : le badminton , l'équitation aux jeux olympique qui n'a pas du tout été diffusé ou encore le kung fu dont on n'entend jamais parler.

match diffusés sur les chaines de télévision

Publié le 15/05/2009 à 10:43 par sportamateur
match diffusés sur les chaines de télévision
Tout d.abord, nous pouvons faire un constat : les évènements sportifs populaires ont un
très fort impact sur l'économie de la télévision.

Le sport détient une place de choix dans les politiques de
programmation, c'est une évidence que confirme son poids dans les budgets
d'achats des chaînes.
S'il s'avère variable d'une chaîne à l'autre, nous constatons dans une
immense majorité de cas que ce poids est toujours significatif, qu'il n'est pas
rare qu'il dépasse la barre des 20%, et qu'il peut atteindre, parfois, le niveau
de 40%.
Cependant derrière ces chiffres, il y a une réalité commerciale.
Les droits de diffusion des évènements sportifs populaires constituent ce que
l'on appelle des contenus « Premium». Par contenus « Premium », nous entendons
les programmes ayant une forte attractivité commerciale car il sont capables
de réaliser des taux d'audience élevés ou d'accroître le parc des abonnés
L'essentiel est que les chaînes de télévision considèrent ces programmes comme des « must have », autrement
dit des ingrédients indispensables de leur politique de programmation. C'est
ce que démontre leur comportement d'acheteurs.
En effet il y a la forte popularité du football.
Dans le même ordre d'idée, la Formule 1 ou
de grandes manifestations sportives internationales telles que les Jeux
Olympiques relèvent de cette catégorie.
par exemple :

France 3
20:00
Tout le sport
Multisports

Canal+
20:10 - 21:00
Avant-match
Football
21:00 - 23:00
Football
Football
23:00 - 00:00
Jour de foot
Football



DERNIERS ARTICLES :
plan et problématique
Pour quelles raisons le sport devrait-il rester amateur ou devenir pro ? I) Un argent dépensé et gaspillé. 1. quelques chiffres 2. budget but 3. salaire moyen des
quelques chiffres
Pour montrer le gaspillage d'argent dans le sport, nous pouvons donner quelques chiffres représentant les dépenses de certains sports : 240 millions d'euros pour :
budget but
documents
salaire moyen des sports collectifs
documents
la découpe d'un billet pour un match
documents
forum